AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3 eme journée

Aller en bas 
AuteurMessage
melba
Crabos
avatar

Messages : 221
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Grenade sur garonne a coté de TOULOUSE

MessageSujet: 3 eme journée   Sam 1 Sep - 12:12

ASM Clermont Auvergne - USA Perpignan
.....................................................
Un groupe de 26 pour l’USAP





Marc Delpoux vient de communiquer un groupe de 26 joueurs retenus pour le déplacement au stade Marcel-Michelin. A peine arrivé en Catalogne, l’ailier de Wasps, Richard Haughton est convoqué dans le groupe « sang et or ». Tuilagi, Hook et Marty sont ménagés pour ce déplacement.

L’encadrement catalan a décidé de ménager certains cadres avant de recevoir successivement, Bayonne puis Toulouse sur leur pelouse d’Aimé-Giral. Ainsi Tuilagi, Hook et Marty resteront à Perpignan pendant que Richard Haughton, arrivé lundi au club, intègre un groupe de 26 joueurs dans lequel Jean-Pierre Perez fait son retour.

Le groupe de l'USAP
CASTEX Jérémy, TAUMALOLO Alisona, SCHUSTER Jérôme, MAS Nicolas, PULU Kisi, TERRAIN Romain, GUIRADO Guilhem, CHARTERIS Luke, TCHALE WATCHOU Robins, VAHAAMAHINA Sébastien, STROKOSCH Alasdair, LEO Daniel, PEREZ Jean-Pierre, NARRAWAY Luke, GUIRY Bertrand, CAZENAVE Florian, MELE David, BOSCH Gilles, HUME Gavin, MAFI Lifeimi, PIUKALA Sione, BATLLE Armand, PLANTE Adrien, SID Farid, DAVETAWALLU Isikili, HAUGHTON Richard.
.............................................................................
Avant Perpignan[b]
« L’USAP sera un bon test »





Après une deuxième mi-temps compliquée sur la pelouse montpelliéraine, la semaine promettait d’être studieuse au Michelin. Elle le fut. Mais plutôt que de ruminer cette défaite, les « jaune et bleu » se sont penchés sur les raisons pour corriger le tir et se remobiliser avant de retrouver une équipe de l’USAP toujours orgueilleuse en Auvergne
Les entraîneurs clermontois n’ont [b]« pas voulu jouer aux professeurs face à leurs élèves »
comme le raconteFranck Azéma. La séance vidéo s’est donc voulue plus constructive que punitive. « Nous n’avions pas besoin que Vern et Franck nous disent que nous n’avions pas mis les bons ingrédients dans cette rencontre, nous le
savions ! »
, confirme Alexandre Lapandry qui tire un trait sur le passé pour aborder l’avenir avec descertitudes. «Nous avons travaillé toute la semaine pour corriger nos erreurs. Ce match nous a permis de nous remettre en questions. » « Il faut maintenant passer à autre chose et régler les détails qui devront faire la différence samedi face à l’USAP », poursuit Thomas Domingo. Un match que les joueurs « attendent avec beaucoup d’impatience » si l’on en croit Franck Azéma qui promet que tout le groupe a basculé pour honorer la première réception de l’année face au public du Michelin , un match où « tous veulent se livrer à fond » ! Un discours qui colle parfaitement avec celui des Catalans qui ont pris l’habitude de venir ici avec de solides intentions et la volonté de mettre au test l’état d’esprit de tout le groupe « sang et or ». « Nous savons à quoi nous attendre » prévient le flanker international, « les Perpignanais nous ont toujours proposé des matchs très durs physiquement et joués sur une énorme intensité. »



Pas question de croire que le changement de staff ou les nombreuses modifications dans l’effectif de l’USAP pourrait changer quoique ce soit à la physionomie de la rencontre. Franck Azéma, n’y croit pas une seconde, « l’agressivité est intégrée dans les gènes catalans. On peut changer beaucoup de choses à l’USAP mais pas cela. Il sont en phase de construction et viendront ici chercher un déclic, des certitudes dans beaucoup de domaines dont ceux de l’envie et du combat. Anous de nous remettre en cause et de nous concentrer sur notre
prestation pour atteindre notre objectif. »
Benoît Cabello suit son coach et explique cette mentalité dans laquelle il a baigné. «En Catalogne, chaque village a son club de Rugby et l’esprit de clocherest particulièrement développé. Dans notre culture, le Rugby a une trèsgrande place et tous les joueurs catalans se retrouvent dans cette
identité faîte de combat, de fierté et d’agressivité. L’USAP n’aura pas
changé ! »
Pour leur première sortie face à leur public, les hommes de Vern Cotter sont prévenus et devront avant tout contenir l’USAP au niveau de l’intensité. Un premier match qui génère beaucoup d’attentes en Auvergne et qu’il faudra « aborder sans trop de pression en faisant en sorte d’être le plus propre possible » confie le talonneur clermontois.

Une rencontre inaugurale au Michelin qui sera « un bon test face à des Catalans qui ne sont jamais passés à côté ici » selon Thomas Domingo qui n’a qu’une seule chose en tête : « la victoire avant tout » ! Un objectif partagé par les 18 000 supporters clermontois qui seront tout heureux de retrouver l’ambiance de leur stade…
..............................................................
Le XV de départ
Avec Bonnaire, sans Rougerie




Pour la première réception de la saison au Michelin, Vern Cotter pourra compter sur le retour de Julien Bonnaire remis de ses soucis au genou. Le troisième ligne clermontois prend pour l’occasion l brassard de capitaine en l’absence d’Aurélien Rougerie, ménagé en raison de douleurs au sternum. 6 changements interviennent après la défaite à Montpellier.

Avec un joueur changé dans chacune de ses lignes, le coach clermontois a procédé à quelques ajustements pour la première réception de l’année au Michelin. La plus importante concerne l’alignement clermontois, secoué à Montpellier, qui pourra, cette fois-ci, compter sur 5 sauteurs, avec le retour de Julien Bonnaire dont on connaît le
rendement dans ce domaine. Dans le fond du terrain, Lee Byrne, remis de son choc à l’épaule, fait également son retour dans une ligne d’attaque clermontoise qui sera pour la première fois, cette saison, animée par lapaire Parra-James.

En première ligne, Vincent Debaty, auteur d’une grosse rentrée à Montpellier, attaquera dès le coup d’envoi. Il sera épaulé par le talonneur samoan, Ti’i Paulo et le droitier Davit Zirakashvili. Sur le banc Benoît Cabello sera encadré par Thomas Domingo et Daniel Kotze.

Loïc Jacquet, le malheureux de la première journée qui n’avait joué qu’une seule minute avant d’être contraint de sortir en raison d’une large plaie au visage, revient dans le XV de départ où ses qualités aériennes seront appréciées. Il sera associé à Nathan Hines, l’ancien catalan, pendant que Julien Pierre, titulaire lors des deux premières journées, débutera sur le banc.

En troisième ligne, une nouvelle association très aérienne et coureuse composée de Bonnaire-Chouly et Lapandry sera lancée par le coach clermontois. Un supplémentent de puissance se tiendra à disposition sur le banc auvergnat en la personne d’Elvis Vermeulen.

A la charnière Morgan Parra, titulaire lors des deux premiers matches, sera, cette fois-ci, associé à Brock James au coup d’envoi. Sur le banc, Ludovic Radosavljevic couvrira les deux postes en cas de coup dur.

Au centre, en l’absence d’Aurélien Rougerie, c’est Benson Stanley qui occupera le poste de deuxième centre. Il sera à nouveau associé à Wesley Fofana, comme il le fut à Bayonne mais cette fois-ci à des positions inversées puisque Wesley conserve le poste de premier centre qu’il tenait dans l’Hérault. Regan King, qui fait sa première apparition dans le groupe cette saison, sera une option intéressante.

La triplette du fond de terrain retrouve Lee Byrne, qui aura sur ses côtés les deux bombes fidjiennes, Naipolioni Nalaga et Sitiveni Sivivatu. La troisième, Noa Nakaitaci débutera pour la troisième fois de la saison
sur le banc des remplaçants. La rencontre se jouera demain à partir de 18h30 sur la pelouse du Michelin et sera retransmise sur Rugby (canal 202).

La feuille de match


.................................
SOURCE SITE OFF ASMCA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melba
Crabos
avatar

Messages : 221
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Grenade sur garonne a coté de TOULOUSE

MessageSujet: Re: 3 eme journée   Dim 2 Sep - 9:24

Clermont 53 Perpignan 31

Clermont profite des intervalles !


Pour leur retour au Michelin, les spectateurs ont eu droit à 2 matches pour le prix d’un. Le premier dura un petit quart d’heure durant lequel les deux équipes se sont livrées une rude bataille. Le second commença au moment où la règle de la carence débuta. Sans affrontement et usure, les deux équipes s’en donnèrent à cœur joie dans les intervalles. A ce petit jeu là, les Clermontois ont inscrit la bagatelle de 7 essais et empoché leur premier bonus offensif de la saison.
La feuille de match


Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps frais, pelouse parfait état, 17423 spectateurs. Clermont bat USAP 53-31 (Mi-temps : 27-10). Arbitrage de M.Berdos.
Clermont : 7 essais de Bonnaire (13e et 73e) Parra (25e), Nakaitaci (37e), Jacquet (43e), Vermeulen (53e) et Stanley (55e) 2 pénalités de Parra(4e et 7e) et 6 transformations de James et Parra.
Perpignan: 4 essais de Piukala (28e et 49e) Narraway (64e) et Mafi (68e) une pénalité (24e) de Bosch et 4 transformations de Mélé et Bosch.

14e expulsion par carence (suite aux deux blessures au poste de pilier droit, entrée de Schuster mais sortie définitive de Léo. L’USAP est réduit à 14 dès la 14e minute.


Deux matches en un !


Entre deux équipes habituées à un affrontement frontal, il n’y avait rien d’étonnant à voir les deux paquets d’avants se défier dès les premières minutes de la rencontre. Debaty sonnait la charge dès l’entame bien aidé par une troisième ligne au four et au moulin et une conquête retrouvée. Clermont s’installe dans le camp de l’USAP et impose sa puissance. Les hommes de Cotter sont rapidement récompensés par deux pénalités de Morgan Parra qui donnent un avantage substantiel à ses coéquipiers. Nicolas Mas, première victime de l’intensité clermontoise doit quitter ses partenaires dès la 6ème minute, un fait qui aura des conséquences un peu plus tard. Pendant ce temps, les Auvergnats bien décidés à mettre du rythme dans cette rencontre relancent tous les ballons et parviennent à le conserver sur plusieurs temps de jeu. La défense catalane se morcelle et craque une première fois lorsque Chouly adresse un maître coup de pied à son compère de la troisième ligne, Julien Bonnaire qui s’empare du cuir et signe son retour par un bel essai. Trois minutes plus tard la blessure de Kisi Pulu, rentré en remplacement de Mas va donner une drôle de tournure à la rencontre. En effet, plus aucun joueur de l’USAP n’est inscrit sur la feuille de match en tant que pilier droit. Les mêlées seront donc simulées et Mr Berdos applique la règle de la carence en sortant un troisième ligne catalan pour le reste de la rencontre. Les Clermontois se retrouvent en supériorité numérique, mais aussi dans l’impossibilité d’utiliser une de leurs armes favorites pour user et fixer la défense catalane. Les Clermontois doivent alors s’adapter et modifier leur stratégie en essayant d’exploiter les intervalles laissés par l’infériorité défensive. Le premier à s’illustrer dans ce domaine est Wesley Fofana qui profite d’une défense de l’USAP très étirée pour inverser sa course et la déchirer. Morgan Parra qui avait bien senti le coup, le termine en sortant à hauteur dans l’intervalle. Alors que les Catalans aurait pu baisser la tête et abdiquer ils vont au contraire la relever en profitant de toutes leurs munitions pour mettre la défense clermontoise en danger. Mafi, l’ancien pensionnaire du Munster, intenable durant toute la rencontre, contourne le rideau clermontois pour permettre à son compère du centre Piukala qui remet l’USAP dans la partie. Le match, dépourvu de véritables zones de fixation, est complètement débridé et frise le rugby à VII. Face à une ligne défensive catalane bien en place, mais forcement déficitaire dans le troisième rideau, l’alternance de Morgan Parra fait mouche. Le demi de mêlée international, glisse un astucieux coup de pied que récupère Noa Nakaitaci, pour le troisième essai de la soirée. Les Clermontois, grâce à la précision de leur buteur regagnent le vestiaire avec 17 points d’avance.

Un bonus offensif qui va et qui vient !


À un de moins et dominés dans le peu de conquête qui reste, on voit mal comment les Catalans pourraient revenir dans ce match dont le seul intérêt est désormais le point de bonus offensif. Pour le conquérir, Vern Cotter opte pour le « plan puissance » en faisant entrer Elvis Vermeulen en troisième ligne en compagnie de Bonnaire et Chouly. Il ne va falloir que 3 minutes pour le conquérir après un essai de Jacquet tout en puissance, venant concrétiser une bonne séquence « jaune et bleu ». On se dit alors que la messe est dite, mais c’est sans compter sur l’abnégation des « sang et or » qui continuent de jouer crânement leur chance, dans le sillage de ce diable de Mafi qui fait une nouvelle fois la différence avant de servir Piukala. Le bonus s’envole, mais va vite retomber dans les mains auvergnates grâce au rythme et à la puissance des hommes de Cotter qui balayent le terrain et perturbent la défense adverse. Elvis Vermeulen, auteur d’une très bonne entrée, fait sauter le dernier verrou le long de la ligne de touche et inscrit à la 50ème le 5ème essai des siens. 4 minutes plus tard, c’est au tour de Benson Stanley de profiter des largesses du milieu de terrain catalan pour se faire la belle et donner deux essais d’avance sur le bonus offensif. Deux essais qui ne seront pas de trop puisque peu après l’heure de jeu, profitant d’une baisse de régime des « jaune et bleu », l’USAP investit le camp clermontois et multiplient les temps de jeu en conservant remarquablement le ballon. Et ce qui devait arriver, arriva, Narraway d’abord (64e) puis Nafi (67e) trouvent la faille dans la défense clermontoise et effacent le bonus défensif. Il faudra un dernier baroud d’honneur des hommes de Cotter et un nouvel essai de Bonnaire, bien démarqué par Radosavljevic en bout de ligne pour rentrer dans les clous à 8 minutes de la fin de la rencontre.

Avec 11 essais pour un retour au Michelin, le public aura été servi au niveau du spectacle. Les puristes regretteront de n’avoir assisté à un vrai match de rugby que pendant 16 minutes. Les « jaune et bleu » remplissent avec brio leur contrat puisqu’ils restent invaincus sur cette pelouse depuis 44 rencontres et empochent, en prime, un bonus offensif qu’ils n’avaient jamais pris face à l’USAP. La rencontre face au Racing Métro 92, promet toutefois d’être d’un tout autre acabit…

Les équipes


Pour Clermont : 1.Debaty, 2.Paulo, 3.Zirakashvili, 4. Jacquet, 5. Hines, 6.Bonnaire©, 7. Lapandry, 8.Chouly, 9. Parra, 10.James, 11. Nalaga, 12. Fofana, 13. Stanley, 14. Sivivatu, 15. Byrne.
Remplaçants : Cabello, Domingo, Kotze, Pierre, Vermeulen, Radosavljevic, King, Nakaitaci.

L’USAP : 1. Taumalolo, 2.Guirado, 3.Mas, 4.Charteris, 5.Tchale-Watchou, 6.Perez, 7.Leo, 8.Narraway, 9.Cazenave, 10.Bosch, 11.Battle, 12.Piukala, 13.Mafi, 14.Sid, 15.Hume.

Remplaçants : 16.Terrain, 17.Schuster, 18.Vahaamahina, 19.Guiry, 20.Mélé, 21.Haughton, 22.Strokosch, 23.Castex.
...................................................................
Source site off ASMCA



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
3 eme journée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée des Jeunes à Saran 2010
» SS Lazio 3-2 AS Roma ( 29 ème journée )
» 3ème journée : WAC 1 VS AS FAR 1 [Aprés-Match ]
» 6ème journée de Pro D2
» Réactions sur la 1ère journée de Top 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASM'ania :: ASM :: Matchs :: Saison 2012/2013 :: TOP 14-
Sauter vers: