AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3 ème et 4ème journées

Aller en bas 
AuteurMessage
melba
Crabos
avatar

Messages : 221
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Grenade sur garonne a coté de TOULOUSE

MessageSujet: 3 ème et 4ème journées    Dim 16 Déc - 12:51

ASM Clermont Auvergne - Leinster
Stade Marcel Michelin


........................................................................
Présentation Leinster Rugby
En chiffres…



Découvrez en quelques chiffres les faits marquants du début de saison des Leinstermen. Vous découvrirez notamment qu’ils ont invaincus en HCup depuis 17 rencontres et un déplacement au Michelin en décembre 2010.

1 seul essai inscrit par les hommes de Joe Schmidt lors des deux premières journées. Les champions en titre n’ont inscrit qu’un seul essai à Llanelli lors des 2 rencontres. Dans le même temps les « jaune et bleu » en ont inscrits 12 (5 face aux Scarlets et 7 face aux Chiefs).

1 heure : C’est le temps qu’il a fallu pour vendre les billets de la rencontre qui se déroulera au Michelin, dimanche prochain. Mis en vente à 20 heures le samedi 24 novembre dernier, toutes les places avaient trouvé preneurs à 21 heures.

3 défaites seulement depuis le début de la saison pour le Leinster. Toutes à l’extérieur (Scarlets 45 à 20 / Connacht 34 à 6 / Ospreys 19 à 10). On notera également que les Irlandais ont joué 2 rencontres de moins que les Clermontois depuis le début de la saison.

3 titres en 4 ans ! Seuls les Toulousains ont été capables de contester la domination des Leinstermen au palmarès de la HCup ces 4 dernière années. Pour cela Toulouse avait du sortir les Irlandais en demi-finale au stadium sur le score de 26 à 16. Ils ont remporté successivement leurs titres face à Leicester, Northampton et l’Ulster.

3 blessés majeurs : pour cette double confrontation, le Leinster devra composer sans 3 de ses internationaux au niveau des lignes arrières : Luke Fitzgerald (genou), Brian O’Driscoll (cheville) et Rob Kearney (dos).



5 victoires en 6 matches : Lors des 6 derniers affrontements les Irlandais se sont imposés à 5 reprises. La seule victoire montferrandaise remonte en décembre 2010, au Michelin sur le score de 20 à 13.

6 joueurs à plus de 50 matches en HCup ! Le Leinster possède une grosse expérience de la compétition. En plus de ses 3 titres, les Dubliners possèdent 6 joueurs à plus de 50 matches : Leo Cullen (83), Gordon D’Arcy (87), Jamie Heaslip (55), Shane Jennings (63), Brian O’Driscoll (80) et Eoin Reddan (55).

17 matches sans défaite (série en cours) ! Les Leinstermen sont invaincus en HCup depuis 17 rencontres. La dernière défaite remonte justement à leur dernier déplacement au Michelin, en décembre 2010. Depuis ils n’ont plus perdu et ont décroché 2 Coupe d’Europe.

18 : c’est le nombre d’internationaux irlandais évoluant au Leinster. Parmi eux, 9 participaient à la dernière tournée avec l’équipe nationale (Cronin, D’Arcy, Healy, Heaslip, McFadden, Reddan, Ross, Sexton et Strauss)

25 minutes : c’est le temps qu’il a fallu aux Irlandais pour inscrire leurs premiers points samedi dernier face à la province italienne des Zèbres.

40 000 places déjà vendues pour le match retour qui se déroulera le samedi 15 décembre à 16h40 (HF) sur la pelouse de l’Aviva Stadium de Dublin. Environ 2000 supporters auvergnats devraient faire le déplacement en Irlande pour cette rencontre.

88 matches de HCup : C’est le record que battra Gordon D’Arcy dimanche prochain en foulant la pelouse du stade Marcel Michelin. Le centre international deviendra ainsi le joueur ayant disputé le plus de match de HCup pour le Leinster. L’ancien record appartenait à l’arrière Shane Horgan .

...................................................
Le XV de départ face au Leinster

Avec 12 changements !



Vern Cotter a décidé d’effectuer 12 changements par rapport à l’équipe qui a débuté la semaine dernière sur la pelouse du Stadium de Toulouse. En revanche la formation alignée ressemblera à deux changements près à celle qui a lancé la campagne européenne des « jaune et bleu » sur la pelouse du Michelin face aux Scarlets.


A 2 changements près, les blessures de Gerhard Vosloo et Thomas Domingo, c’est l’équipe qui a débuté la compétition face aux Scarlets qui aura la lourde tache de préserver l’invincibilité du Michelin face au champion d’Europe en titre. Sur les 15 titulaires, 12 l’étaient déjà lors de la dernière demi-finale à Bordeaux face à ces mêmes joueurs du Leinster.

En première ligne, Vincent Debaty débutera la rencontre aux côtés de Benjamin Kayser et Davit Zirakashvili, soit la première ligne sur le banc samedi dernier à Toulouse. Sur le banc, Raphaël Chaume intègre, pour la première fois, le groupe pour un match de HCup après 24 feuilles de match avec l’ASM. Ti’i Paulo ménagé la semaine dernière fait son retour sur le banc en compagnie de Daniel Kotze.

La seconde ligne sera composée des expérimentés Jamie Cudmore et Nathan Hines. Julien Pierre, fait son retour sur le banc clermontois.

En troisième ligne, Julien Bonnaire et Damien Chouly, laissés à Clermont la semaine dernière débuteront en troisième ligne et accompagneront Alexandre Lapandry qui fait partie des rares joueurs clermontois à enchaîner les deux dernières rencontres. Vern Cotter compte sur le dynamisme de Julien Bardy pour terminer la rencontre.

A la charnière Morgan Parra et Brock James auront la responsabilité de la gestion du jeu des « jaune et bleu », pendant que Ludovic Radosavljevic et David Skrela se tiendront prêts en cas de besoin.

Ménagé à Toulouse après une tournée passée à l’aile avec le XV de France, Wesley Fofana retrouve son poste de premier centre et sera associé à Aurélien Rougerie, qui portera le brassard de capitaine. Sur le banc, c’est Regan King qui a été préféré par les coachs clermontois et couvrira les deux postes.

Pas de surprise au niveau de la triplette offensive des « jaune et bleu » qui sera composée par les deux bombes fidjienne, Naipolioni Nalaga et Sitiveni Sivivatu, pendant que le poste d’arrière sera occupé par le gallois Lee Byrne.

La rencontre se déroulera à guichets fermés, dimanche à partir de 16 heures sur la pelouse du Stade Marcel-Michelin et sera retransmise sur France 2.

la feuille de match



.......................................
Clermont 15 – Leinster 12
Une bonne partie du chemin…



Au terme d’un match d’une rare intensité, les « jaune et bleu » conservent, au prix d’une défense héroïque, une petite longueur d’avance sur le champion d’Europe en titre et l’invincibilité de leur stade pour la 51ème fois consécutive. 80 minutes d’un bras de fer haletant qui offre les 4 points de la victoire aux Clermontois et le bonus défensif aux hommes de Joe Schmidt qui tenteront, la semaine prochaine, de combler tout ou une partie des 5 points qui les séparent actuellement des Auvergnats. Dans la course à la première place de la poule, Clermont à fait une bonne partie du chemin, mais devra encore batailler la semaine prochaine à l’Aviva pour le finir…

la feuille de match



Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps frais, pelouse bon état, 17 760 spectateurs (nouveau record). Clermont bat Leinster 15-12 (Mi-temps : 15-9). Arbitrage de M.Owens (PdG)
Pour Clermont : 4 pénalités (4e, 19e, 24e, 35e) de Morgan Parra et un drop de Brock James (40e).
Pour le Leinster : 4 pénalités (8e, 28e, 33e, 54e) de Jonathan Sexton.

Clermont fait la course en tête !



Dans un stade Marcel-Michelin plus plein que jamais (17760 spectateurs, nouveau record) les hommes de Cotter ne tardent pas à faire parler leur puissance, d’abord en imposant une sérieuse pression à la réception du coup d’envoi puis sur la première mêlée de la rencontre aussitôt sanctionnée par Mr Owens qui permet à Morgan Parra d’ouvrir le score dès la 4ème minute. Les hommes de Schmidt réagissent du tac au tac sur leur point fort, les lancements de jeu. Sur une conquête propre autour de la tour de contrôle Cullen, les champions d’Europe en titre surprennent la défense clermontoise par un retour intérieur qui échoue tout près de la ligne auvergnate. Un avertissement à moindre frais puisque Sexton passe tout de même 3 points sur pénalité. Clermont s’appuie sur sa densité physique pour mettre les Irlandais en difficulté. Que ce soit devant par Debaty ou dans le fond du terrain par Nalaga, les charges auvergnates font mal et laissent des traces dans le camp du Leinster. Le demi de mêlée auvergnat, dans un grand jour, bonifient les temps forts de ses hommes en rajoutant deux nouvelles pénalités (19e et 24e) donnant ainsi 6 points d’avance aux Clermontois. Le Leisnter n’abdique pas et fatigue la défense montferrandaise en imposant de multiples temps de jeu. Sexton et ses hommes monopolisent le ballon et gagnent petit à petit le camp auvergnat. A portée de tir, l’ouvreur des Dublniers ne manque pas l’occasion de faire recoller le Leinster au score par 2 pénalités. Les « jaune et bleu » ne s’en laissent pas compter et reprennent aussitôt les commandes de la rencontre après un gros pressing sur Sexton convertit par une nouvelle pénalité de Morgan Parra, auteur d’un 100% sur la rencontre. Il peu de temps à jouer dans ce premier acte et après 20 minutes de domination territoriale des Blues, c’est au tour des Montferrrandais de faire le siège des 50 mètres irlandais. Rougerie et ses hommes déplacent les Irlandais sur la largeur avant de tenter de percer la carapace du Leinster. Rien n’y fait, le mur reste imperméable aux attaquants auvergnats qui concrétisent toutefois leur domination par un drop de James à la sirène. Le Clermontois rentrent au vestiaire en ayant fait la course en tête et avec un pécule de 6 points à la pause.

Le Michelin fermé à double tour !



Le deuxième acte se déroulera avec la même intensité que le premier. Dans l’obligation de s’imposer ou au pire de rester dans les clous d’un bonus défensif afin de rester au contact des Auvergnats, les champions d’Europe vont s’employer à mettre du danger dans la moitié de terrain adverse. Le ballon virevolte dans la ligne de trois-quarts des Dubliners mais rien ne semble déstabiliser le rideau défensif auvergnat porté par ses deux flankers infatigables. Pendant que Julien Bonnaire impose sa densité physique au Irlandais et joue le rôle de poison dans les rucks, Alexandre Lapandry se démène aux quatre coins du terrain en faisant preuve d’une activité aussi incroyable qu’efficace. Dans leur sillage, le pack clermontois est au diapason et contrarie le Leinster dans les zones de ruck, réduisant ainsi la fluidité de cette belle mécanique. Sexton trouve pourtant une fenêtre de tir offerte par sa mêlée pour ramener le Leinster à 15 à 12 à la 54e. Il reste 25 minutes à tenir pour conserver les 4 précieux points de la victoire. Les « jaune et bleu » subissent mais peuvent compter sur les incontournables pour renvoyer les irlandais dans leur camp. Parmi eux, le jeu au pied de Byrne, aussi bien offensif qu défensif, et l’alignement clermontois qui non content de disposer de toutes ses munitions en subtilise à ses adversaires. Les minutes passent et rapproche les « jaune et bleu » de la vitoire pendant que le Leinster joue son va-tout et jette ses dernières forces dans la bataille. Mais le Michelin est bien verrouillé à double tour et rien ne semble mettre en danger une défense auvergnate parfaitement hermétique et disciplinée. Rien ne sera plus marqué dans une rencontre qui aura tenu toutes ses promesses et où les deux équipes se seront livrées une féroce empoignade.

Les « jaune et bleu » préservent leur invincibilité et empochent 4 points supplémentaires dans une poule qu’ils mènent désormais de 5 points face à leurs adversaires du jour qu’ils retrouveront dès samedi prochain sur la pelouse de l’Aviva Stadium. Une deuxième manche capitale dans la course à la qualification que les champions d’Europe débuteront avec une certaine pression pour ne pas dire une pression certaine sur les épaules…

les équipes



Pour Clermont : 1.Debaty, 2.Kayser, 3. Zirakashvili, 4. Cudmore, 5.Hines, 6.Bonnaire, 7. Lapandry, 8.Chouly, 9. Parra, 10.James, 11. Nalaga, 12. Fofana, 13. Rougerie©, 14. Sivivatu 15. Byrne.

Remplaçants : Paulo, Chaume, Zirakashvili, Pierre, Bardy, Radosavljevic, Skrela, King.

Pour Leinster : 1.Healy, 2.Cronin, 3.Ross, 4.Cullen ©, 5.Browne, 6.McLaughlin, 7.O’Brien, 8.Heaslip, 9.Boss, 10.Sexton, 11.Nacewa, 12.Goodman, 13.D’Arcy, 14.McFadden, 15.Madigan

Remplaçants : 16.Strauss, 17.McGrath, 18.Bent, 19.Toner, 20.Jennings, 21.Reddan, 22.Carr, 23.Conway

.......................................................
Leinster - ASM Clermont Auvergne
Aviva stadium
16h40

......................................................
Le Leinster en chiffres …
Le Leinster en chiffres …



Avant la deuxième manche de la double confrontation face aux doubles champions d’Europe en titre, coup de projecteur sur les statistiques de la rencontre et le parcours du Leinster à domicile. On y apprend notamment que les Irlandais ne se sont jamais inclinés lors d’une délocalisation à l’Aviva Stadium…

Jamais : Le Leinster n’a jamais été battu en compétition officielle (Ligue Celte ou HCup) lors d’une délocalisation à l’Aviva Stadium.

1 mêlée perdue et 3 touches perdues par les Irlandais lors de la dernière rencontre soit 4 munitions volées par les Auvergnats, soit autant de lancements de jeu en moins à subir. Les Auvergnats ont, de leur côté, perdu 3 touches mais sont restés solides en mêlée.

3 ans d’invincibilité à domicile en HCup où les derniers a les avoir battus sont les London Irish lors de la première journée de la saison 2009-2010 au RDS sur le score de 12 à 9. En revanche en Ligue Celte, les Dubliners ont été battus à de plusieurs reprises à domicile depuis 3 saison : en 2010, 2011 et 2012 par les Ospreys, les seuls à les avoir battus à domicile depuis le début de la saison 2009-2010.

4 ballons perdus par les Clermontois « au contact » ! Souvent on a vu lors du match aller, les Irlandais tenter de plaquer haut pour « coffrer » le ballon aux Auvergnats et les garder debout empêchant de façon licite la libération de balle. Ils ont ainsi récupéré 4 ballons sur mêlée comme l’indique la règle.

8 minutes : c’est le temps qu’il avait fallu aux Dubliners pour inscrire leur premier essai face aux Clermontois en 2010, un essai du gaucher Healy, après un bel écran de Nathan Hines. Les « jaune et bleu » avaient ensuite encaissé deux essais dans les 10 premières minutes de la seconde mi-temps (par Healy, encore lui et O’Brien) pour finalement l’emporter 24 à 8.



9 pénalités sifflées contre les Clermontois et 10 contre les Irlandais ! Le signe d’un match de haut niveau où malgré l’engagement les équipes ont su s’adapter à l’arbitrage en restant disciplinées.

15 plaquages manqués pour le Leinster lors du match aller pour seulement 7 du côté clermontois. Les « jaune et bleu » ont sur cette rencontre réalisé 94.7% de plaquages réussis, contre 83.3% du côté irlandais.

17 matches sans défaite ! Les Clermontois ont mis fin, la semaine dernière, à une série de 17 matches sans défaite des Irlandais doubles champions d’Europe en titre. Leurs deux dernières défaites ont donc été concédées face aux « jaune et bleu » a deux ans d’intervalle.

Sur les 23 joueurs alignés par Joe Schmidt lors du match aller, 9 sont triple champions d’Europe et faisaient partie de l’équipe victorieuse face à Leicester en 2009, puis Northampton en 2011 et enfin l’Ulster en 2012 : Healy, Cullen, Jennings, Heaslip, Sexton, D’Arcy, Nacewa, Toner et O’Brien.

47 500 billets vendus : comme l’annonce fièrement le site Internet de la province irlandaise du Leinster qui battra ainsi son record de l’an dernier (face à Bath) et approche le « sold out » fixé à 51 000 places, la capacité maximum de l’enceinte dublinoise.
.................................................
Le XV de départ face au Leinster
Chaume et Bardy débutent, James incertain !



Pour la deuxième manche de la double confrontation entre les champions d’Europe en titre et les Clermontois qui se déroulera demain à partir de 16 h40 sur la pelouse de l’Aviva Stadium de Dublin, Vern Cotter a procédé à deux ajustements en titularisant Raphael Chaume et Julien Bardy aux places de Vincent Debaty et Alexandre Lapandry qui glissent sur le banc. Une incertitude pèse sur le poste d’ouvreur puisque Brock James, ménagé toute la semaine ne prendra sa décision qu’au dernier moment. En attendant, David Skrela se tient prêt.



Pour la revanche annoncée de la semaine passée, le XV de départ clermontois ressemblera, à deux exceptions près, à celui qui a remporté la première manche, la semaine dernière au Michelin. En effet, Vincent Debaty retrouve sa position « d’impact player » et devrait apporter un surplus de puissance dans une période que son coach a ciblée. Alexandre Lapandry apportera lui sa lucidité défensive au moment où certains organismes sont usés. Raphael Chaume endosse donc pour son deuxième match de HCup le maillot de titulaire et aura pour objectif après avoir parfaitement maîtrisé successivement Carl Hayman (Toulon) et Census Johnston (Toulouse) d’en faire de même avec la mêlée dublinoise. Julien Bardy, dont on connaît les valeurs combatives et l’agressivité, est titularisé pour mettre un gros pressing et « ainsi réduire le temps de prise de décision », comme le disait Vern Cotter en début de semaine, des attaquants du Leinster, en particulier l’ouvreur Jonathan Sexton. On notera également le retour dans le groupe auvergnat de Loïc Jacquet à la place de Julien Pierre.

25 joueurs à Dublin !

Une incertitude plane encore sur le poste d’ouvreur qui devrait revenir à Brock James si l’ouvreur australien est en mesure de tenir son poste. Ménagé depuis le début de la semaine, l’ouvreur clermontois n’a pas encore pu participer normalement à une séance collective. Un test sera effectué, samedi dans la matinée, afin de voir si Brock est capable de tenir sa place. Dans le cas contraire, c’est David Skrela qui occupera le poste d’ouvreur aux côtés de Morgan Parra et Benson Stanley, qui glissera sur le banc. Afin de se prémunir de toute mauvaise surprise, Benson Stanley et Julien Pierre feront le déplacement avec le groupe « jaune et bleu » et se tiendront à la disposition de l’équipe en cas de problème.

la feuille de match



...................................................
Leinster 21– Clermont 28
Fier d’être Auvergnat !



En s’imposant à l’Aviva face au double champion d’Europe en titre, les Clermontois ont réalisé un exploit majuscule et règnent désormais sur la poule où il ne reste plus qu’une victoire pour valider la qualification. Durant 80 minutes, les Jaunards ont réalisé une démonstration de force en dominant les Irlandais dans tous les compartiments du jeu et en s’imposant avec une maturité qui impressionne…

La feuille de match



Dublin (Aviva Stadium) 49 000 spectateurs, pelouse bonne, temps doux, ASM Clermont Auvergne bat Leinster 28 à 21 (mi-temps 6-16) Arbitrage Mr Barnes (Ang).
Pour Clermont : un essai de Fofana (36e) 7 pénalités (7e, 19e, 30e, 43e, 50e, 62e et 69e) et une transformation de Parra
Pour Leinster : 2 essais de Jennings (66e ) et Madigan (79e) et 3 pénalités (17e , 24e et 45e) de Sexton.

Clermont fait la course devant



Pas impressionnés pour un sou par les 50 000 spectateurs de l’Aviva Stadium ce sont les Clermontois qui confisquent le ballon aux Irlandais durant les 5 premières minutes de la rencontre. Un entame idéale qui met un peu plus de pression sur le Leinster et ne tarde pas à porter ses fruits grâce à la botte de Parra qui vient récompenser le bon travail de ses coéquipiers. Les « jaune et bleu », plus puissants que leurs adversaires, posent d’énormes problèmes aux attaquants irlandais qui subissent tous les impacts. Difficile dans ces conditions de jouer dans le camp adverse et il faudra un bon quart d’heure pour voir les Leinstermen mettre un pied dans les 22 clermontois. Une première incursion que les Irlandais vont toutefois concrétiser par le pied de Sexton. Mais c’est bien Clermont le patron de cette rencontre et sur le renvoi grâce à un nouveau pressing des défenseurs auvergnats, Morgan Parra obtient une nouvelle pénalité aussitôt convertie en avantage pour les Auvergnats. Les Champions d’Europe sont pris par la dimension physique des « jaune et bleu » qui par une défense inversée coupent les extérieurs et empêchent leurs adversaires de trop déplacer leur défense. Sexton parvient tout de même à ramener son équipe à 6-6 sur une nouvelle pénalité. Décidément insatiables, les Auvergnats imposent un terrible pressing aux Dubliners contraints de jouer dans leur camp. Bonnaire, Bardy, Cudmore et Hines renvoient leurs adversaires et permettent aux Clermontois de gagner des ballons dans les phases de combat. L’un d’ente-eux est tout près de faire mouche après une série de charges du pack asémiste. Il se transforme tout de même en 3 points supplémentaires pour donner une avance qui devient conséquente et qui va devenir irrattrapable après une nouvelle offensive auvergnate. C’est Sivivatu qui déchire une première fois le rideau défensif des Blues en se proposant à l’intérieur de son ouvreur. Le décalage est fait et le jeu rebondit rapidement sur les extérieurs où la puissance de Nalaga fait des ravages. Les « jaune et bleu » progressent et ne sont plus qu’à quelques mètres lorsque Fofana surgit au ras et prend la défense irlandaise à revers pour inscrire un essai en forme de symbole. Clermont tourne à la mi-temps avec 10 points d’avance et laisse surtout une impression de puissance et de maitrise impressionnante.

Clermont tient son exploit !



Avec 10 points d’avance les hommes de Cotter auraient pu se contenter de gérer leur avance mais ils vont au contraire continuer de produire du jeu et déplacer une défense irlandaise baladée d’un côté et de l’autre du terrain. A force de conservation et de réalisme, Clermont enquille une nouvelle pénalité et porte son avance à 13 unités. Sexton réagit sur pénalité validant ainsi un temps fort mais les Auvergnats sont maitres de la partie et continuent d’imposer leur densité physique au centre du terrain et dans les phases de ruck où les Leinstermen habitués à dominer, subissent. Les turnovers sont en faveur des Auvergnats qui jouent dans le camp irlandais et continuent d’imposer leur rythme et leur force à l’image d’une mêlée qui n’en finit plus d’avancer. Morgan Parra poursuit son récital en ajoutant deux nouvelles pénalités avant l’heure de jeu pour donner jusqu’à 16 points d’avance aux siens. Il reste 15 minutes au Leinster pour sauver sa saison européenne. Un ballon porté pointé dans l’en-but par Jennings leur donne un soupçon d’espoir mais sur le renvoi, une nouvelle fois, le pressing clermontois est payant et les champions d’Europe se laissent aller à une faute bête qui permet au buteur clermontois de se mettre définitivement à l’abri. L’essai en toute fin de rencontre de Madigan, décalé par Sexton au bout d’une course de 60 mètres ne changera rien, Clermont tient sa victoire et probablement sa qualification.

Les Auvergnats l’on fait, là où tout le monde avait échoué, là où le Leinster n’avait encore perdu aucun match officiel. Clermont s’impose à l’Aviva en réalisant une démonstration de force et de réalisme dans le sillage d’un Morgan Parra aux nerfs d’acier (8 sur 9) et d’un collectif dominateur dans tous les compartiments. Une victoire qui qualifie presque les hommes de Cotter et complique grandement la situation d’un des favoris de la compétition. Une victoire qui donne déjà envie de retourner dans ce stade et qui comme le criait le millier de supporters de la « yellow army » » rend « fier d’être Auvergnat » !

les équipes



Pour Clermont : 1.Chaume, 2.Kayser, 3.Zirakashvili, 4.Cudmore, 5.Hines, 6. Bonnaire, 7. Bardy, 8.Chouly, 9.Parra, 10.James, 11.Nalaga, 12.Fofana, 13.Rougerie©, 14.Sivivatu, 15.Byrne.

Remplaçants : 16.Paulo, 17.Debaty, 18.Kotze, 19.Jacquet, 20.Lapandry, 21.Radosavljevic, 22.Skrela, 23.King.

Pour le Leinster : 1.Van Der Merwe, 2.Strauss, 3.Ross, 4.Cullen ©, 5.Browne, 6.Jennings, 7.O’Brien, 8.Heaslip, 9.Reddan, 10.Sexton, 11.Nacewa, 12.Goodman, 13.D’Arcy, 14.McFadden, 15.Madigan

Remplaçants : 16.Cronin, 17.Healy, 18.Bent, 19.Toner, 20.McLaughlin, 21.Fondateur, 22.Conway, 23.Kearney.
.........................................
Source site 0FF ASM CA
(Comme le dis Rugbyrama les Clermontois sont "Intouchables" !!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
3 ème et 4ème journées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 4ème journée de Top 14
» 4ème Journée
» 4ème journée de Pro D2 (Live)
» BOPB - MONTPELLIER (4ème journée)
» 4ème journée du Top 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASM'ania :: ASM :: Matchs :: Saison 2012/2013 :: H CUP-
Sauter vers: